Laurence DEVILLERS

Professeure à l’université Paris-Sorbonne et chercheuse au Laboratoire d’informatique pour la mécanique et les sciences de l’ingénieur (Limsi) du CNRS

    Depuis 2011, Laurence Devillers est professeur de sciences informatiques à l’Université Paris IV et habilitée à diriger des recherches. Ses domaines de recherche incluent l’intelligence artificielle, la reconnaissance des formes, la linguistique et la psychologie ainsi que les sciences cognitives. Elle se concentre plus particulièrement sur la représentation et la détection des états émotionnels dans les interactions homme-homme dans le but d’appliquer les modèles obtenus dans les systèmes d’interaction homme-machine.
    Laurence Devillers dirige également l’équipe de recherche sur les ‘Dimensions affectives et sociales dans les interactions parlées’ du CNRS et écrit régulièrement pour Le Monde – sa dernière tribune datant de mars 2016 s’intitule ‘Il faut se préparer à accueillir les robots’ – ainsi que pour de nombreuses autres revues spécialisées. Elle intervient également lors de conférences internationales partout dans le monde et a fait partie de plusieurs projets nationaux et européens sur le thème des interactions affectives et sociales entre humain et robots et sur l’étude et la mise en place des composants et des systèmes de dialogue et sur l’évaluation des systèmes de dialogue. Mme Devillers travaille également pour l’initiative mondiale IEEE sur l’éthique dans la conception de systèmes autonomes.
    Laurence Devillers a participé à la rédaction du rapport sur l’éthique du chercheur en robotique pour la Commission de réflexion sur l’éthique de la recherche en sciences et technologies du numérique de l’alliance Allistene et est membre de l’Association for the Advancement of Affective Computing, l’AAAC, financé par l’Union Européenne dans le cadre du projet HUMAINE.
    Elle est notamment auteure du livre : « Des robots et des hommes » (Plon, 2017)